Guide et exemples pour réussir sa landing page

Guide et exemple pour réussir sa landing page

Créer une landing page qui convertit n’est pas quelque chose de si facile. Elle doit redoubler d’ingéniosité en matière de webdesign, d’ergonomie web et de copywriting. Et pour couronner le tout, c’est la page la plus importante dans un tunnel de vente car elle doit donner envie à vos visiteurs de passer à l’action. Afin que la création de votre page de destination soit réussie, vous trouverez dans cet article un guide de bonnes pratiques et d’exemples de landing page qui convertissent.

Définition : landing page

La landing page aussi appelée page de destination est une page web qui a pour objectif de convertir le visiteur en lead ou client. Si elle convertit vos visiteurs en clients, elle peut également s’appeler page de vente. Elle doit être méticuleusement confectionnée afin de donner envie d’acheter, de s’abonner ou de s’inscrire.

Quand intervient une landing page ?

Tout dépend de votre objectif marketing. Par exemple, si vous avez pour objectif de capturer des leads ou des utilisateurs en mode freemium, votre landing page sera la dernière roue du carrosse. 

Par contre, si vous avez un objectif de vente, la page de vente sera positionnée juste avant la page de paiement dans vos étapes de conversion.

Attention, comme la landing page doit recevoir un trafic plus ou moins important pour être efficace, elle n’est jamais la première étape dans votre processus d’acquisition ou de vente.

schema étape de conversion

Quels éléments composent une landing page ?

Afin que votre page de destination soit réussi, elle doit comporter un certain nombre d’éléments. Le fait d’oublier des éléments va faire chuter le taux de conversion de votre landing page. Pour que cela n’arrive pas, je vous ai préparé un listing de ces éléments.

Du texte

Cela peut paraître banal mais il vous faut du texte dans votre landing page. C’est avec les mots que vous allez parler à vos visiteurs pour les convertir.

Des visuels ou une vidéo

Quand vous vendez un produit, mettez des images ou une vidéo de ce produit et des émotions qu’il peut procurer. L’utilisateur doit pouvoir s’imaginer et ressentir les bienfaits rien qu’en regardant les visuels.

Un formulaire

Pour récupérer vos leads ou vos contacts, je vous conseille de mettre un formulaire de contact sur votre landing page. Au niveau du positionnement, je vous conseille de le mettre au-dessus de la ligne de flottaison.

Sur une page de vente, pas besoin de mettre un formulaire car votre objectif est d’envoyer directement sur la page de paiement. Un CTA bien confectionné sera plus subtil.

Les bienfaits et les caractéristiques du produit

Tout d’abord, vous devez mettre en avant les bienfaits de votre produit (gain de temps, devenir riche, se sentir mieux dans sa peau…). C’est sur l’émotion des visiteurs que vous devez jouer pour qu’il se décide à passer à l’action.

En plus des bienfaits, vos futurs acheteurs vont vouloir en savoir plus sur votre produit. Proposez leur un résumé des caractéristiques. Plus votre produit sera cher et plus vous devrez détailler les caractéristiques du produit et ses bienfaits.

Des avis clients

Même si les visiteurs peuvent se méfier des avis clients ou ne pas y croire, vous devez absolument en mettre. Ils vont crédibiliser votre offre et vont avoir un aspect psychologiquement positif sur vos visiteurs. Les clients préfèrent acheter un produit avec des avis que sans (j’en parle dans mon article sur les avis clients).

Si vous le pouvez, récoltez des avis clients vidéo. Ce sont les meilleurs avis que vous pouvez avoir car ils ne peuvent pas être trafiqués. 

Des éléments de réassurance

Les éléments de réassurance sont également importants car ils vont permettre de rassurer le visiteur sur la landing page. Par exemple, pour une page de vente, pensez à mettre une garantie 14 jours et un paiement sécurisé. Pour une inscription offerte, utilisez la mention gratuite et pas besoin de CB.

Un CTA

Votre utilisateur doit faire une action et c’est grâce à un CTA attirant que vous y parviendrez. N’hésitez pas à mettre plusieurs CTA sur votre landing page dont un qui sera toujours présent lors du défilement de la page (voir les exemples ci-dessous).

Les bonnes pratiques pour réaliser sa page de destination

Afin d’optimiser votre landing page et d’augmenter votre taux de conversion, vous devez suivre des bonnes pratiques. Cela tombe bien, je vous les explique ci-dessous.

Pas de lien externe

Il ne faut aucun lien externe dans votre landing page afin que l’utilisateur reste focus sur votre page de destination. La seule dérogation pour mettre des liens externes est de mettre des liens qui renvoient vers des sources que vous avez citées. Cela permet de crédibiliser votre contenu et de vous faire gagner en autorité.

Faites un header et un footer épuré

Dans une landing page, vous ne devez pas avoir de menu pour que l’utilisateur ne puisse pas partir trop facilement de la page. Mettez seulement un logo dans le header, cela suffira amplement. Ensuite, passez directement au contenu et à votre phrase d’accroche.

Même conseil pour le footer, il faut trouver le moins d’éléments possible. Enlevez tous vos menus si vous en avez et ne mettez que le copyright afin que l’utilisateur sache qu’il est bien sur votre site web.

Tester différentes versions de votre page

Même si je vous donne mes précieux conseils pour réussir votre landing page, chaque secteur est différent. Vos utilisateurs peuvent avoir des attentes spécifiques. Je vous conseille donc de faire de l’A/B testing sur votre landing page

La structure AIDA pour confectionner une landing page qui convertit

Vous allez réussir à vendre ou à obtenir des adresses emails en créant des émotions à votre lecteur. Pour cela, vous allez devoir hiérarchiser votre storytelling d’une certaine façon en utilisant des techniques de copywriting.

Il existe plusieurs processus pour hiérarchiser votre page de destination comme les méthodes : AIDCA, PAS, PAPA, PASTOR, les 4P et AIDA.

J’aimerais vous parler de la méthode AIDA car c’est la reine des structures pour écrire et présenter une offre. Elle est parfaite pour une landing page. De plus, elle est facile à mettre en place. Voici ces quatre étapes vitales qui vont vous mener jusqu’au call to action :

A = Attention

Vous devez capter l’attention du lecteur. Pour cela utilisez un titre choc, une image forte et une belle promesse

I = Intérêt

Maintenant que vous avez attiré l’attention, montrez que vous comprenez votre lecteur en lui expliquant son problème DUR et que vous pouvez l’aider.

D = Désir

Ce troisième bloc doit faire surgir des émotions à votre lecteur. C’est là que la séduction doit opérer et que vous proposez votre offre ou solution.

A = Action

C’est la conclusion, vous devez maintenant vendre et pousser votre lecteur à l’action. Utilisez des avis clients et des éléments irrésistibles.

8 exemples de landing page

Après tous mes différents conseils pour créer une landing qui convertit, j’aimerais vous présenter visuellement des pages de destination qui fonctionnent. Vous pourrez ainsi découvrir les structures de page et tous les éléments qui composent ces différents types de landing page.

Exemple landing page : capture de leads

exemple landing page payplug

Lien de l’exemple de landing page : Payplug

Exemple landing page : demander une démo

exemple landing page alan

Lien de l’exemple de landing page : Alan

Exemple landing page : télécharger un ebook

exemple landing page hubspot

Lien de l’exemple de landing page : Hubspot

Exemple landing page : nouveau client 

exemple landing page airbnb

Lien de l’exemple de landing page : Airbnb

exemple landing page netflix

Lien de l’exemple de landing page : Netflix

Exemple landing page : essai gratuit

exemple landing page hootsuit

Lien de l’exemple de landing page : Hootsuite

Exemple landing page : page produit

exemple landing page udemy

Lien de l’exemple de landing page : Udemy

Exemple landing page : page de vente formation

exemple landing page livementor

Lien de l’exemple de landing page : Livementor

Avec quel logiciel créer une landing page ?

Une landing page n’est qu’une simple page web. Vous n’êtes donc pas obligé de passer par un logiciel spécialisé dans la création de pages de destination, un simple page builder suffit. Si vous utilisez un CMS, le page builder est déjà intégré. Profitez-en pour créer votre page de vente.

Personnellement, j’utilise WordPress et google analytics pour créer et suivre les stats et kpi marketing de ma page de destination. Vous pouvez en utiliser d’autres comme Hubspot, Unbounce

L’avantage avec ces deux derniers exemples de logiciels, c’est qu’ils sont spécialisés dans la création de landing page. Vous aurez ainsi, contre un abonnement payant, tous les outils pour créer facilement et suivre les stats de vos pages de destinations sans utiliser d’autres logiciels.

Vous avez aimé cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *