Création de mailing : Comment augmenter son taux d’ouverture et son taux de clic ?

Création de mailing : Comment augmenter son taux d’ouverture et son taux de clic ?

S’il est bien optimisé, l’email marketing est le média qui convertit le mieux. À l’inverse, si vous oubliez de le perfectionner, il peut être un boulet pour votre stratégie digitale. Il est donc important d’être vigilant lors du processus de création de mailing. Dans cet article, je vais vous montrer les techniques à mettre en place afin que vos campagnes emailing soient un véritable succès. Vous augmenterez ainsi votre taux d’ouverture et votre taux de clic.

Préparer et optimiser sa liste email

La création de mailing n’est pas la première phase, avant vous devez faire un gros travail de marketing automation et de segmentation dans votre CRM. Sans ce travail, vos résultats seront médiocres et vous dépenserez de l’argent et de l’énergie pour rien. C’est la première pierre à poser afin d’améliorer votre taux d’ouverture.

Trier votre liste

Faites-vous partie des personnes qui gardent toutes les adresses emails récupérées ? Si c’est le cas, ce n’est pas une bonne pratique car cela va nuire à vos stats d’ouverture et de conversion. Vous devez absolument faire le ménage dans votre base d’emails.

Je vous invite donc à regarder et à lister toutes les personnes qui n’ont pas ouvert un de vos emails depuis 6 mois et de les supprimer. Ce sont des leads qualifiés qui ne le sont plus et qui ne s’intéressent plus à votre marque. Pourquoi les garder ?

Je vous conseille de mettre en place du marketing automation pour cette tâche. C’est-à-dire que vous allez créer une automation qui va tester vos contacts chaque jour et si un contact n’a pas ouvert vos emails depuis 6 mois, il sera placé dans une liste “à supprimer”. 

Segmenter votre audience

Une manipulation très peu utilisée par les entreprises est la segmentation. Pourtant, grâce à ce paramètre vous allez pouvoir créer des groupes de personnes et par exemple différencier vos clients fidèles des autres.

Le fait de segmenter votre audience lors de la création de mailing vous permet d’augmenter considérablement votre taux d’ouverture et même votre taux de clic ce qui va améliorer votre délivrabilité.

Commencer la création de votre mailing en paramétrant votre envoi

Avant de penser à la création du mailing c’est-à-dire à sa mise en forme et à son contenu, vous devez penser à son enveloppe. Voici quelques astuces à mettre en place lors du paramétrage de votre emailing. 

Humanisez votre email 

Humaniser ses emails est indispensable. Vos clients ne veulent pas de robots, mais une vraie personne qui leur envoie un email. Pour cela mettez un prénom dans le champ “expéditeur” et n’oubliez pas de mettre une adresse personnalisée en réponse c’est-à-dire une adresse email de type : prenom@mon-entreprise.fr. Vous allez ainsi augmenter la confiance client.

Plus vous aurez la confiance de vos clients et plus ils n’hésiteront pas à ouvrir vos emails. Faites vous-même le test avec les emails que vous recevez. Je pense que vous êtes plus réfractaire à un email robotisé qu’à un email humanisé, non ?!

Utiliser un titre accrocheur

Un autre élément important, c’est le sujet de votre email. Il doit donner envie d’en savoir plus. Pour cela je vous conseille d’utiliser des techniques de copywriting pour écrire un bon sujet de mail. Voici trois moyens : écrire un sujet promesse qui propose un bénéfice au lecteur, écrire un sujet qui suggère la nouveauté ou écrire un sujet mystérieux.

Attention, il faut que le sujet soit en accord avec le corps de l’email. Ne mettez pas des pièges à clic. Vous allez faire plus de mal que de bien à votre autorité et vous risquez de créer de la frustration chez votre destinataire.

Créer un contenu attirant et lisible

Maintenant, il est temps de passer à l’étape 2 de la création du mailing, c’est-à-dire le contenu. C’est ici que vous allez pouvoir améliorer votre taux de clic.

Éviter les images

Je sais que les images donnent du style à votre email mais si ce n’est que décoratif, il faut les enlever. Dans la plupart des cas, ces images ne seront pas visibles par le destinataire car il n’acceptera pas les images. La seule exception pour mettre des images, c’est quand elles servent à illustrer le texte et qu’elles apportent une plus-value.

Autre point, n’utilisez pas de texte dans vos images (pratique à bannir), le texte doit être écrit car sinon, dans la plupart des cas, il ne sera pas lisible sur les petits écrans.

Faire un email lisible sur mobile

Voilà une des raisons qui font que je n’aime pas trop les images dans la création d’un mailing, c’est la lisibilité sur mobile. Vous ne savez pas sur quel type d’appareils vos lecteurs vont ouvrir votre email, il doit donc être responsive comme un site web.

En ne mettant que du texte, vous êtes sûr que votre email sera lisible. Par contre, pensez à aérer votre texte en faisant des paragraphes.  

Faire un cta attirant qui donne envie

Le but d’un emailing est de transmettre une information et de donner envie de cliquer. Pour cela, en plus d’une bonne rédaction du corps de l’email, je vous invite à créer un CTA attirant. Choisissez-le d’une couleur complémentaire à votre couleur dominante afin qu’il soit très visible. Il est également conseillé de mettre plusieurs boutons d’appel à l’action dans votre email pour augmenter votre taux de clic.

Tester son email 

La création de votre mailing est terminée, maintenant, vous devez absolument tester votre message. Envoyez-vous un email test afin de voir si votre sujet et votre contenu sont bien lisibles, si sans les images votre email est compréhensible et si sa mise en page n’est pas cassée lors de sa réception.

Définissez l’heure idéale pour finaliser votre travail de création de mailing

La dernière étape de création de mailing qui va influencer le taux d’ouverture et de clic est l’heure d’envoi. Si vous utilisez des solutions emailing comme Sendinblue, ce logiciel peut se charger de trouver la meilleure heure d’envoi.

Si vous avez créé vos buyers persona 2.0, vous devriez savoir quand vos clients sont disponibles et à quel moment ils sont prêts à recevoir votre mailing. Il n’y a pas de règle spécifique, cela dépend vraiment de votre audience. Maintenant, vous n’avez plus qu’à cliquer sur le bouton envoyer.

Vous avez aimé cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucune évaluation pour le moment)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *