Comment créer le call to action (CTA) parfait ? (exemples et bonnes pratiques)

Call to action exemple

Savez-vous que, pour qu’un call to action soit efficace, il doit respecter de nombreuses règles ? Couleur différenciante, minuscule, nombre de mots limités, effet de survol, bénéfice… Autant de critères pour créer le CTA parfait.

Dans cet article, en plus de vous parler des bonnes pratiques, je vous présenterai des exemples de call to action réussis. Vous verrez ainsi que le bouton d’appel à l’action est un élément important d’un site web car on le retrouve sur différentes pages (page d’accueil, landing page, contenu) et à des emplacements stratégiques.

Call to action : Définition

Si vous êtes novice dans le marketing digital, l’ergonomie web ou la création de site internet, le terme call to action peut vous être inconnu. Pourtant, il désigne un élément que vous avez déjà vu. Vous voyez les boutons TÉLÉCHARGER, DÉCOUVRIR ou encore ACHETER, ce sont des CTA.

En matière de fonctionnalité, le bouton d’appel à l’action comme son nom l’indique va vous permettre de procéder à une action comme par exemple télécharger un contenu, vous inscrire sur un site internet ou bien acheter un produit.

Les bonnes pratiques pour créer un call to action qui donne envie de cliquer

Pour que vous compreniez l’efficacité des exemples de call to action ci-dessous, j’aimerais d’abord vous expliquer les bonnes pratiques pour créer un bouton d’appel à l’action qui donne envie de cliquer.

Car oui, pour qu’un CTA soit attirant et cliqué, il doit suivre différentes règles. Ces bonnes pratiques doivent absolument être suivies si vous souhaitez optimiser votre taux de clics. Voyons ça ensemble.

Utiliser les adjectifs possessifs de la première personne pour rédiger votre call to action

Michael Aagaard, spécialiste en CRO (optimisation du taux de conversion), a fait de nombreux tests d’A/B testing sur les call to action. Une de ses expériences a été de rédiger des boutons d’appel à l’action avec un adjectif possessif de la première personne

Les résultats ont été étonnants ! L’ajout de l’adjectif possessif au bouton d’appel à l’action s’est traduit par une augmentation de 90% de clics.

Parler des bénéfices et non pas de l’action

Il ne faut que quelques secondes pour qu’un utilisateur décide de partir. Il faut donc que votre CTA donne envie d’être immédiatement cliqué. Pour cela, ne mettez pas l’action en avant mais le bénéfice que l’utilisateur va en tirer en cliquant sur le call to action.

Pensez à un vendeur, il ne vous vend pas un produit mais les émotions et les bénéfices que le produit vous apporte. Pour un bouton d’appel à l’action, c’est pareil.

Augmenter le padding de votre call to action

Un bouton d’appel à l’action doit être lisible et voyant. Pour obtenir ce résultat, vous avez plusieurs possibilités. L’une d’elles est d’augmenter le padding de votre bouton. C’est-à-dire que vous allez jouer sur le remplissage des quatre côtés de votre call to action.

L’avantage est que plus vous aurez un padding important sur votre bouton d’appel à l’action et plus il sera difficile pour l’utilisateur de ne pas arriver à cliquer dessus.

Utiliser des minuscules

Avez-vous déjà essayé de lire une phrase complète en majuscules ? Pas facile. Pour que vos boutons d’appel à l’action soient plus impactant, n’utilisez pas les majuscules. Utilisez plutôt l’épaisseur de votre font. Vous pourriez, par exemple, mettre vos call to action en gras (bold) ou très gras (black).

Appliquer une couleur qui fait ressortir votre CTA 

Certains préconisent d’utiliser du rouge ou de l’orange pour le fond (background) de votre call to action mais en vrai il n’y a pas de recette miracle. Il n’y a pas une couleur précise qui convertit plus que les autres.

Par contre, il ne faut pas hésiter à faire ressortir votre bouton d’appel à l’action des autres éléments du site web. Pour vous aider à trouver une couleur différente qui ne dénature pas le style graphique de votre site web, je vous conseille d’utiliser une couleur complémentaire.

Faire un effet de survol

Afin de montrer à vos utilisateurs que votre CTA est cliquable, pensez à mettre un effet de survol. Cela va permettre d’attirer l’œil de vos visiteurs. Un simple changement de couleur de fond suffit. Vous pouvez également intégrer des effets de mouvement.

Limiter le nombre de mots

N’oubliez pas que le principal objectif d’un call to action est d’être cliqué. N’embrouillez pas l’esprit de vos visiteurs en écrivant de longues phrases. Quelques mots suffiront. Si vous voyez que votre CTA fait plus de 5 mots, utilisez différents niveaux de lecture.

Exemple d’un de mes call to action

(image)

Mettre des emojis (optionnel)

Depuis peu, les emojis ont fait leur apparition dans les call to action. Ces icônes ont l’avantage d’attirer l’œil et permettent aux CTA d’être plus cliqués. Voici une liste d’emojis que vous pouvez intégrer.

3 exemples de call to action dans une page d’accueil

Une fois que le nom de votre site web commence à être connu, la page d’accueil sera votre page la plus visitée. Ajoutez plusieurs call to action dans cette page, comme dans les exemples ci-dessous, pour convertir un maximum. Placez-en un surtout au-dessus de la ligne de flottaison.

Exemple de call to action du site Payplug

call to action exemple Payplug

Exemple de call to action du site Systeme.io

call to action exemple Systeme.io

Exemple de call to action du site de Neil Patel

call to action exemple Neil Patel

Un exemple de call to action dans le contenu d’un article de blog

Profitez de la concentration de vos visiteurs pour insérer un call to action dans vos articles de blog.

Exemple de call to action du site WP marmite

call to action exemple WPmarmite

2 exemples de call to action dans une landing page

La landing page est une page de conversion. Son objectif est de renvoyer vers le CTA afin que le visiteur passe à l’action. Voyez comment Airbnb et Shopify mettent leur bouton d’appel à l’action en avant.

Exemple de call to action du site Airbnb

call to action exemple Airbnb

Exemple de call to action du site Shopify

call to action exemple Shopify

Comment améliorer vos call to action

Même si vous suivez tous mes précieux conseils, qui sont déjà une très bonne base pour améliorer son taux de clic, je vous conseille fortement de tester vos call to action. Chaque persona est différent. Vous devez donc confronter votre CTA à vos visiteurs.

Pour cela, vous devez faire de l’A/B testing comme sur ce très bon article. Vous allez ainsi créer plusieurs versions de votre bouton pour voir laquelle convertit le mieux. Attention, allez-y étape par étape dans vos tests afin de comprendre quel changement à améliorer le taux de clic de votre bouton d’appel à l’action. Maintenant… C’est à vous de jouer.

Vous avez aimé cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *